1-844-413-3320 matimekush@matimekush.com

environnement@matimekush.com

Gardien en environnement

Services Environnement / Territoires
Services Environnement / Territoires
Services Environnement / Territoires

Environnement / Territoires

Environnement et territoire

La Nation Innue de Matimekush-Lac John (NIMLJ) est fier d’annoncer la mise en place d’un nouveau secteur Environnement et Territoire afin d’augmenter ses capacités en matière de consultation, d’opportunités d’affaires et de protection du territoire. En effet, nous travaillons actuellement sur la mise sur pied d’un bureau de consultation permettant à la NIMLJ de participer activement à l’ensemble des consultations dans le respect des valeurs ancestrales de protection du territoire. Sous la supervision d’un biologiste-consultant, le bureau de consultation travaillera en étroite collaboration avec le comité d’aînés et pourra au besoin avoir recours aux services d’autres experts. De plus, la création du tout nouveau site web va permettre de mieux informer la population innue de Matimekush-Lac John sur des enjeux environnementaux d’actualités ainsi que sur d’autres sujets intéressants concernant l’environnement et le territoire. Par exemple, le site présentera de l’information à jour concernant les sujets suivants :

  • Caribou migrateur
  • Caribou forestier
  • Chasse à la bernache
  • Patrimoine innue
  • Évaluation environnementale en cours
  • Etc.

L’environnement et le contexte historique des Innus de la Matkimekush-Lac John

Pendant plusieurs millénaires et bien avant l’arrivée des premiers Européens, les ancêtres des Innus ont occupé, possédé, utilisé et fréquenté un immense territoire couvrant toute la partie est de la Péninsule Québec-Labrador. Le Nitassinan (Notre Terre) est le territoire ancestral du peuple nomade Innu. Leur lien intime avec le territoire s’explique par leur mode de vie unique fondé sur la pratique des activités traditionnelles de chasse, de pêche, de piégeage et de cueillette.

Les Innus de Matimekush-Lac John sont les descendants directs des bandes traditionnelles des rivières Moisie et Sainte-Marguerite, Shelter Bay et Seven Islands, Godbout, Kaniapiskau, Petisikapau, Michikamau, Ungava et Barren Ground (SPECK F. G., 1931). En effet, les rivières Moisie et Sainte-Marguerite constituait jusqu’au milieu du XXe siècle les principales voies de pénétration utilisés par les Innus de Matimekush-Lac John. À la fin des étés, les familles remontaient ces rivières pour retrouver leurs territoires de chasse respectifs réparties dans tout le Nitassinan. L’axe principal de circulation était de canoter et de portager via le Montagnais Highway c’est-à-dire la route Moisie-Nipissis-Kakatshat-Matshi-nipi-Caopacho-Ashuanipi-Menihek. En quête constante de caribou depuis des temps immémoriaux, les Innus ont développé un vaste réseau de voies secondaires leur permettant d’aller rejoindre des plans d’eau et des territoires situés profondément à l’est, à l’ouest et au nord.

Au début de l’exploitation minière dans les années 1950, les membres de la Nation Innu de Matimekush-Lac John (NIMLJ) ont commencé à se sédentariser graduellement. De nombreux Innus décident alors de s’installer de façon permanente dans la région de Schefferville. Avec les moyens du bord, ils construisent des cabanes aux abords du lac Knob puis seront aussitôt déplacés à l’écart au Lac John. En 1968, les gouvernements cèdent enfin les terrains de la réserve de Matimekosh sur la presqu’île du lac Pearce.

En 1982, la compagnie IOC annonce qu’elle cesse ses opérations minières. Malgré que la très grande majorité de la population blanche ait choisi de quitter la ville, les Innus vont continuer d’y vivre. Après le départ précipité de la compagnie, les Innus constatent vite l’ampleur de la destruction du territoire par l’exploitation minière. Plusieurs trous de mines ont été laissés à l’abandon sur le territoire sans parler des autres dommages à l’environnement. En somme, le développement minier du territoire a laissé un goût amer chez les Innus de Matimekush-Lac John.

Aujourd’hui, même avec les progrès en matière de protection de l’environnement et de réglementations concernant l’obligation de restauration des sites miniers, la NIMLJ reste prudente quant aux promesses annoncées par le développement durable.

Activités du gardien en environnement.

En fonction depuis août 2017, notre gardien en environnement et protection du Nitassinan surveille les activités des mines et des impacts qui peuvent nuire aux habitats fauniques et aquatiques.

CENTRE ADMINISTRATIF
170, Pearce Lake
Schefferville (Québec) G0G 2T0
© 2017 Conseil de la Nation Innu Matimekush-Lac John. Tous droits réservés
Site Web réalisé par LEVESQUE Stratégies