1-844-413-3320 matimekush@matimekush.com
Services Bureau politique
Services Bureau politique
Services Bureau politique

Bureau politique

Depuis la reconnaissance légale du conseil, huit chefs se sont succédé à différentes époques :

  • Mathieu André,
  • Alexandre McKenzie,
  • Gaston McKenzie,
  • Charles Gabriel,
  • Jacques Gauthier,
  • Thaddée André,
  • Réal McKenzie,
  • Tshani Ambroise

Depuis juillet 2017, Tshani Ambroise a été nouvellement élu chef de la Nation Innu de notre communauté. La durée du présent mandat est de trois années et près de 700 membres ont droit de vote. Les conseillers actuels sont Anne Marie Ambroise (réélue), Noel André, Jeannette Vollant Einish et Pako Vachon (réélu).

Entité

Le Conseil de la Nation Innu Matimekush-Lac John est un corps légal de gouvernement autochtone, composé d’un chef et de quatre conseillers, lesquels sont choisis par voie d’élection populaire selon un système électoral coutumier. Le conseil est un gouvernement national soumis, comme les autres conseils de bande, à la contrainte de la Loi sur les Indiens promulguée et appliquée par le gouvernement fédéral canadien.

Notre mission

Le mandat de ce conseil consiste à administrer les affaires et exécuter les fonctions gouvernementales de notre Première Nation. Chacun des membres du Conseil est responsable d’un secteur ou programme. Il vise à l’amélioration pour ses membres, au progrès des programmes déjà établis. Autres des programmes gouvernementaux, des ententes conclues entre les promoteurs miniers et la Nation Innu de Matinmekush-Lac John en sont des exemples. Aussi des partenariats avec les contracteurs miniers ont font état de l’avancement et un meilleur niveau de vie pour les Innus de MLJ.

Affiliations

Dans les débuts, le Conseil de la Nation Innu de Matimekush-Lac John était affilié à l’Association des Indiens du Québec et de l’Association des Indiens d’Amérique du nord dans les années 1960-1970. Par la suite, ces deux entités devinrent l’Assemblée des Premières Nations du Québec et Labrador (APNQL) et de la maison mère l’Assemblée Nationale des Premières Nations (APN).

Au milieu des années 1970, le mégaprojet en énergie hydroélectrique du gouvernement québécois amena à conclure des ententes avec la Nation des Cris et les Inuits, la Convention de la Baie de James du Québec (CBJQ, 1975)). Trois années plus tard, la Nation Naskapi de la région de Schefferville signe avec le Québec, la Convention du Nord Est Québecois (CNEQ, 1978). Leur voisin, les Innus de Matimekush-Lac John en seront affectés au niveau territorial. Autre que les Innus de Matimekush-Lac John, de Pessamit et de Mashteuiasht, les communautés de la Nation Attikamekw joindront les Innus pour revendiquer auprès des deux paliers gouvernementaux sur les chevauchements territoriaux et le titre aborigène. Le Conseil Attikamekw et Montagnais voit le jour en 1979. Neuf chefs innues et trois chefs attikamekw unissent leur effort pour représenter et défendre leurs intérêts communs et respectifs jusqu’ à la dissolution de l’organisation en 2004.

Matimekush-Lac John étant très actif en matière de revendication territoriale se joindra en 1990 au groupe du Conseil Tribal Mamuitun, issu du défunt groupe le CAM. Il siègera en tant que membre pour accéder et bénéficier aux services du Conseil Tribal Mamuitun dans les domaines de l’administration générale, la planification communautaire, le développement économique et les services techniques.

Les dossiers chauds de l’autonomie gouvernementale et de revendication territoriale globale étant en mode de pause seront repris sous la représentation de la Corporation Ashuanipi de 2003 à 2009. Les communautés de Matimekush-Lac John et de Uashat mak Mani-Utenam seront en pourparlers avec les gouvernements fédéral et québécois dans le but d’en arriver à un Traité avec Ashuanipi. Un des membres de la Corporation Ashuanipi optera la voie juridique menant à la dissolution de la corporation.

La venue de la Coalition Innu voit le jour et Matimekush-Lac John se joindra au groupe pour intensifier ses démarches politiques. L’arrivée des consortiums et de gros projets miniers ou hydroélectriques sur les terres innues feront en sorte qu’une campagne de lobbying sera de mise et ce, jusqu’en Europe devant les bureaux des promoteurs ou de nouveaux acquéreurs des anciens sites miniers.

Partenariats politiques autochtones dans le développement communautaire :

  • L’Assemblée des Premières Nations (APN)
  • L’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL)
  • La Commission en Santé et Services sociaux (CSSSPNQL)
  • La Commission de Développement des Ressources Humaines (CDRHPNQL)
  • La Commission de Développement économique (CDEPNQL)
  • l’Institut de Développement Durable (IDDPNQL)
  • Bureaux de secrétariat administratif de l’APNQL : Jeunesse, Fiscalité
  • L’Institut culturel Tshakapesh
  • La Société de communication Attikamek-Montagnais (SOCAM)
  • L’Alliance stratégique innue (Nation Innu)
CENTRE ADMINISTRATIF
170, Pearce Lake
Schefferville (Québec) G0G 2T0
© 2017 Conseil de la Nation Innu Matimekush-Lac John. Tous droits réservés
Site Web réalisé par LEVESQUE Stratégies